... & je me dis
... & je me dis
Nina Rendulic : re-presentations / ig-re

Elle rêve de devenir un ange

^

projet en cours depuis janvier 2018


“Elle rêve de devenir un ange” parle de la tentative de (re)construction de mon histoire familiale à travers la mise en scène des visages sur les photographies des archives de ma grand-mère. Elle, Nana, a 93 ans et sa mémoire, précieuse et fuyante, est l’ancrage de mon projet artistique. Dans son spectre narratologique Nana est poète : ses trous de mémoire sont comblés par des maximes, des histoires d’amour tragiques et de fausses réminiscences. Alors, plutôt que de suivre le fil de la vérité, j’ai opté pour une approche (auto)biographique où le réel et l’imaginaire ne font qu’un dans la variation immuable des souvenirs fragiles.

Enfin, veiller sur le temps qui passe pour préserver de l’oubli les images anonymes n’est, à mon sens, possible que dans une approche intime, qui questionne l’identité et l’héritage avec douceur et poésie : le leitmotiv des fleurs est alors une évidence.

“Elle rêve de devenir un ange” (tryptique Hier-Aujourd’hui-Demain)

livre-objet, 14,8 x 21 cm

auto-édition, 10 exemplaires signés, juin 2018

enveloppe en papier calque, ficelle rouge

^

installation visuelle : en cours

scannogrammes, noir et blanc

format carré, dimensions variables


automne 2018 : la suite

variations pour une installation visuelle

img154.jpg
img144.jpg
img156.jpg
img146.jpg
img148.jpg
img143.jpg

Zagreb, 1 août 2018 ; midi

Nana découvre son livre


24 juillet 2018 ; 19h17

(J'aime quand vous m'écrivez.)

la fin, juillet 2018

le livre est terminé.

j'ai auto-édité dix exemplaires (signés, collés, cousus (en partie) à la main).

dans la symbolique, dans la pratique, ils n'ont pas de prix.

ils seront offerts à ceux que j'aime, à ceux que j'estime, à ceux qui m'ont aidée, depuis huit mois, à faire sortir ce livre de l'écran.

le n°1 est pour Nana. elle le recevra le 31 juillet vers 21h30.

je pense beaucoup, ces derniers temps, à la valeur marchande de l'art dans ce monde contemporain, et je me demande si nous ne sommes pas en train d'inverser des rôles : créer dans une perspective de gagner de l'argent, pour moi, ça sera NON. je veux rester libre, et si ce petit livre a du potentiel pour toucher les âmes, il le fera très bien, sans mon intervention et sans concession.


une certaine semaine, 14-16 juin 2018

exposition de l'Ecole Supérieure d'Art et Design (ESAD) d'Orléans

Ateliers de pratiques amateurs avec Laurent Baude

sept planches A3+

 


semaine du mi-mai 2018, Zagreb

Nana s'exprime.

j'enregistre. je note. je transcris.

c'est maladroit. je ne sais pas encore comment je vais gérer les deux langues.

 

puis

c'est une évidence

en français, le texte, en rouge, sera à re-construire. 


semaines du début, hiver 2018

les préliminaires.

l'odeur particulière de ses photos que j'ai rapatriées en France.

je regarde. je trie. je classifie. je scanne.

l'idée est apparue d'un livre en trois volumes : hier - aujourd'hui - demain.

(l'ordre importe peu)


semaine un, février 2018

peut-être faudrait-il que je documente le processus.

E0800EAE-6584-444D-AF87-D5AE9E46D2F3.jpg
1FC2964C-97F3-4324-AEBD-24346185F95E.jpg

semaine zéro, automne 2017

je vais faire un livre sur pour Nana.

il s'appellera "Elle rêve de devenir un ange".

29.jpg