Hyères 2018 : après le 33e Festival International de mode, de photographie et d'accessoires de mode

Au-delà de la haute couture, au-delà des défilés, des concours, des apparences, une simplicité étonnante surgit à Hyères, au Festival : (…) il y a ici, dans cette villa, cette maison, l'empreinte d'un temps arrêté, une influence carnavalesque, vénitienne.

Hyères 2018 : après le 33e Festival International de mode, de photographie et d'accessoires de mode

Sursauts solaires, seconde escale : c'est un peu de rêve que...

Il y a ici écriture, celle de la mémoire de notre temps, figer, dompter le temps qui passe, mais aussi celle de l'imaginaire, une allégorie ancestrale, sortir de la grotte et se rapprocher de la lumière qui donne vie...

Sursauts solaires, seconde escale : c'est un peu de rêve que...

Photographisme au Centre Pompidou : du surréalisme pragmatique

Loin du bling-bling des expositions en tête d'affiche, au sous-sol du Centre Pompidou une petite curiosité photographique retrace les dialogues entre la photographie et le graphisme...

Photographisme au Centre Pompidou : du surréalisme pragmatique

Marin Karmitz à la Maison Rouge : une collection très particulière

Les oeuvres s'assemblent dans un seul tableau, immense, qui re - produit la vie, celle qui est belle, souvent, laide, parfois, vivante mais aussi morte, et dans laquelle se rencontrent avec force et désir des identités plurielles de soi-même.

Marin Karmitz à la Maison Rouge : une collection très particulière

Collections particulières, regards particuliers

Arrachées des univers intimes de leurs propriétaires, décrochées de leurs murs, decontextualisées, les collections particulières appellent un regard bienveillant et offrent une vue inédite.

Collections particulières, regards particuliers