... & je me dis
... & je me dis
Nina Rendulic : re-presentations / ig-re

About

^

Nina.


27ef868543abf9c4e16439c1aeb8f0bd.jpg
 

A l’origine de ma démarche artistique est la rencontre quotidienne entre un contexte ordinaire et une approche poétique. J’ai toujours été fascinée par des détails éphémères, transitoires, qui attestent le passage du temps, comme la lumière qui descend sur la matière, ou les fleurs coupées. Ainsi, dans ma pratique je cherche à capter, à décontextualiser les fragments de ce qui m’entoure afin d’en proposer une lecture nouvelle. C’est le mécanisme de la création qui m’intéresse, avec ses fluctuations et la complexité des rapports entre la réalité, sa représentation et leur interprétation.

Dans mes projets je recours notamment à la photographie argentique et expérimentale ainsi qu’à l’écriture de formes poétiques libres. L’association de l’image et du texte est fréquente dans ma pratique : le langage poétique se mêle au langage photographique, ce qui ouvre un espace d’improvisation dans la rencontre des deux médiums. Mon travail implique souvent les photos des archives, les transcriptions du matériel sonore ainsi que les interventions du public. Dans la création de ces « cabinets de curiosité » des éléments (auto)biographiques jouent un rôle important.

La narrativité de ma démarche n’est ni historique ni sans ambiguïté : dans des relations entre les différents fragments de l’espace et du temps qui sont tissés dans mon travail, le guide pour leur interprétation sont les mémoires intimes, l’expérience et les émotions de chacun des spectateurs. L’ouverture de l’interprétation est un élément important de ma pratique car il offre au spectateur une participation active à la (dé)construction de l’œuvre qui, au moyen des réactions et des commentaires du public, évolue et s’enrichit.